Les pierres gravées

STADE DE LA PUBLICATION

Les acquisitions de pierres gravées faites ces dernières années par le Cabinet numismatique ont été en grande partie communiquées par l’intermédiaire d’une publication à tirage réduit : Caiet selectiv de informare asupra creșterii colecțiilor Bibliotecii Academiei Republicii Socialiste Romania (Cahier sélectif d’information sur l’accroissement des collections de la Bibliothèque de l’Académie de la République Socialiste de Roumanie). Ainsi dans le n° 4, 1962, de cette revue on a publié les pièces du catalogue nos 428, 900, 948 ; dans le n° 8, 1963, les pièces nos21, 69, 81, 154, 253, 360, 377, 473, 501, 529, 558, 629; dans le n° 10, 1964, les pièces provenant de la collection Balacescu. dont les nos ont été mentionnés plus haut (p. 8); dans le n° 13-14, 1965, on a publié les pièces nos 189, 520; dans le n° 19, 1967, la pièce n° 746.

Dans Studii clasice,VI, 1964, p. 179-184, sous le titre Imperial Cameos from Second Century,l’auteur de cet ouvrage a publié les camées romains, nos de catalogue 654, 656, 657, 658, 659, 664. [v. pp. 141 et suiv.] Le portrait de Caligula enfant, n° 653, a été publié dans la Revue roumaine d’histoire de l’art,tome 1, n° 1, 1964, p. 169-174, sous le titre L’Enfance de Caligula, à propos d’un portrait glyptique inédit. [v. pp. 131 et suiv.]

Dans Latomus,tome XXIV, 4, 1965, p. 870-885. a été publié le Grand Camée, catalogue n° 668, sous le titre L’Apothéose de Julien l’Apostat et de Flavia Helena sur le Grand Camée de Roumanie. [v. pp. 149 et suiv.]

Une série composée de quelques bagues romaines en or portant une pierre gravée dans le chaton, en même temps que toute la collection de parures en or du Cabinet numismatique, a fait l’objet d’une publication séparée, en collaboration avec Razvan Theodorescu : Vechi podoabe de aur in colecțiile Cabinetului numismatic al Academiei Republicii Socialiste România (Parures en or anciennes dans la collection du Cabinet numismatique de l’Académie de la République Socialiste de Roumanie),parue dans Studii şi cercetări de istoria artei,série d’art plastique, tome 13, 1, 1966, p. 63-92. Ces pièces portent ici les nos: 96, 111, 126, 672, 675, 678, 689.

Le camée gryllos no 671, autour duquel nous avons développé une discussion concernant la tendance décorative de la caricature hellénistico-romaine, discussion sur laquelle nous reviendrons dans les pages qui suivent, a été publié dans la Revista muzeelor,1967, 4, p. 369-372, sous le titre O tendință a caricaturii elenistico-romane in lumina unui gryllos inedit (Une tendance de la caricature hellénistique-romaine à la lumière d’un gryllos inédit).

Enfin, dans Latomus,tome XXVI, 3, 1967, p. 695-707, sous le titre Nouveaux portraits glyptiques dans l’iconographie impériale,on a publié les pièces nos 402, 405, 406, 407, 652, 655, 665, 667. [v. p. 166 et suiv.]

cop-pierres

rasfoieste-250x500

galeriei-250x500-2