Les pierres gravées

LE CAMÉE GONZAGA

Musée Ermitage, Saint-Pétersbourg

gonzaga-thN. réd. „Nommé selon ses possesseurs de la période de la Renaissance, la famille Gonzaga, ducs de Mantoue (avant 1630), ce camée est peut-être un des plus célèbres monuments de l’Antiquité. Entre 1630 - 1648 il a été hébergé dans le trésor habsbourgique de Prague; dès 1648 – 1689 il a été detenu par la Reine Christine de Suède. En 1689 il entre dans la collection du Duc d’Odescalchi; en 1794 il a été acquis pour le Vatican par le Pape Pie VI. En 1798 il est apporté en France, il entre dans la collection de l’impératrice Joséphine de Beauharnais, épouse de Napoléon, et en 1814 il est pris par le Musée Ermitage. Dans la glyptique, l’art de la gravure de petites dimensions en pierres colorées, les camées (d’une image gravée convexement) ont apparu pour la première fois pendant la période hellénistique (fin du 4ème siècle et du 1er siècle av. J.C.). Le centre de production en était Alexandrie d’Égypte et celui qui a exécuté cette gravure, sur une grande pièce de sardonyx d’Arabie, a été un lithoglyphe du 3ème siècle av. J.C., qui a su exploiter les qualités picturales inhérentes à la pierre (15,7 x 11,8 cm).
Dans ce portrait du couple Ptolémée II Philadelphe et Arsinoé II, son épouse et soeur, souverains déifiés d’Égypte, le graveur, tout comme le poète Téocrite, a représenté les personnages en tous points pareils au «couple dirigeant du Mont Olympe», le frère et la soeur, Zeus et Héra, lesquels ont célébré un «mariage saint». Inondé par une lumière étincelante, le visage masculin et passionné du roi contraste avec le calme d’Arsinoé, un profil classique correct. Les deux figures sont gravées au centre, dans la couche d’une couleur plus claire de l’agate, à travers de laquelle on peut voir la troisième couche, grise, qui la transperce et forme un fond qui crée un tel effet que la figure d’Arsinoé semble être danns l’ombre. Les cheveux, la casque et le bouclier (l’égide) de Ptolémée/Zeus sont placés dans la couche supérieure, brune, de la pierre; les incrustations lumineuses ont permis au lithoglyphe de mettre en relief la rosette sur la casque et la tête de la Méduse et de Phobos (personification de l’horreur) sur le bouclier. Les grands camées en agate, «un matériau plus dur que l’acier», nécessitaient quelques années pour être réalisés et pour cela ils étaient très coûteux. Le Camée Gonzaga est un exemple éloquent du luxe de la cour de Ptolémée, lequel a servi probablement comme objet d’adoration et comme symbole du culte de ces nouveaux souverains-dieux.”

cop-pierres

rasfoieste-250x500

galeriei-250x500-2